Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Articles de presse d' Alain Tourre correspondant local aux DNA

2e festival de chant choral - Florilège d'automne

12 Octobre 2015 , Rédigé par Alain Tourre Publié dans #Chorales

Les organisateurs du festival
Les organisateurs du festival

Le groupe vocal Not’En Vrac, accueillait Samedi dernier dans la salle polyvalente magnifiquement décorée aux couleurs de saison, 6 chorales pour son second festival de chant choral Florilège d’automne. A tour de rôle, ces chorales ont fait rythmer leur talent tout au long de la soirée entraînant le public avec elles.

Le plaisir de chanter se lisait sur le visage des choristes qui ont abordé quelques chants de leur répertoire très varié.

Placée sous la direction de Léon Gaba et de Carine Stahl, la chorale Sainte-Cécile de Blodelsheim a ouvert le bal avec Les sabots d’Hélène en passant par Koumbaya, chant africain. Angélique Dreyer a entrainé ensuite le jeune chœur A chœur ouvert d’Obersaasheim au Sénégal avec Bambali puis dans la variété avec quelques titres de Jean-Jacques Goldman, Renaud et Balavoine. La chorale Ste-Cécile de Fessenheim a présenté ensuite quelques titres de Pierre Bachelet, Michel Polnareff et Serge Lama harmonisés par son chef de chœur, Guy Schelcher, occasionnellement accordéoniste. Sous la baguette de Céline Wymann, la trentaine de choristes du chœur d’hommes de Riquewhir a conquis l’auditoire par des chants entrainant comme Santiano de Hugues Aufray et Amsterdam de Jacques Brel.

A la reprise, Hélène Fretz, membre du groupe Not’en Vrac, a invité le public à chanter ensemble un canon africain. Ce fut l’un des moments forts de cette soirée où plus de 300 voix se sont unies autour de ces quelques phrases musicales, frissons garantis. En seconde partie, la chorale Cécilia’s Swing de Wickerschwihr, dirigée par Erich Vogt-Calderara, a interprété quelques pièces autour du Gospel et du Jazz, ainsi que du latino, du blues ou du ragtime. Hallelujah de Leonard Cohen et On love de Bob Marley font partie de son répertoire. Puis ce fut au tour de la chorale Sainte-Cécile de Rumersheim de charmer l’auditoire en proposant des titres de renommé mondiale comme Asimbonanga de Johnny Clegg ou encore Regarde l'étoile de C. Blanchard. Le groupe vocal Not’En Vrac clôtura ce festival par quelques chants entrainants dont La ville que j’ai tant aimée de Try Yann, Ecoute le vent de Bod Dylan et l’Hallelujah de Cohen accompagné par les nombreux choristes présents dans la salle.

Une formidable rencontre de chorales, une super ambiance, et des morceaux de qualité, parfois très difficiles, interprétés avec cœur et professionnalisme, dans des styles très différents qui furent appréciés de tous. Au-delà du plaisir artistique, ce moment de partage a été un vrai bonheur de convivialité et d'échange. « Faire entendre nos voix, se rencontrer et resserrer des liens d’amitié entre nous, tel est notre but en organisant ce festival de chant choral », précise Fabienne Mougin, présidente de Not’en Vrac.

Une autre vision du festival

Par ce second festival « Florilège d’automne », le groupe vocal Not’en vrac nous a invités à une promenade à travers chant.

Les sabots ont emporté Hélène vers Kumbaya avec la chorale Sainte-Cécile de Blodelsheim, et de Manhaattan à Kaboul il n’y a qu’un pas, qui a bien vite été franchi par A Chœur Ouvert d’Obersaasheim. La chorale Sainte-Cécile de Fessenheim a donné une musique, pour mieux voir un monde bleu, puis nous avons vogué sur les flots vers Amsterdam, en faisant une petite halte dans le bistrot préféré du chœur d’hommes 1862 de Riquewihr.

Une pause gourmande a interrompu notre voyage, mais c’est pour mieux reprendre en une grande chorale éphémère de 300 voix avec Janie Mama.

A tombeau ouvert sur la route 66, Cécilia’s swing a sublimé un Halleluja tout en rythme. Un peu plus loin, nous avons regardé les étoiles dans le ciel de l’Alsace avec la chorale Sainte Cécile de Rumersheim, et sur un air de banjo nous sommes enfin arrivés dans la ville tant aimée de Not’en Vrac de Nambsheim.

Repris en chœur par tous ces passionnés de chant, Janie Mama a achevé notre promenade.

Les chorales participantes : 1 - Ste-Cécile Blodelsheim 2 - -A Choeur ouvert Obersaasheim, 3 - Ste-Cécile Fessenheim, 4 - Choeur d'hommes 1862 Riquewhir, 5 - Cécilia's Swing Wickerschwihr, 6 - Ste Cécile Rumersheim
Les chorales participantes : 1 - Ste-Cécile Blodelsheim 2 - -A Choeur ouvert Obersaasheim, 3 - Ste-Cécile Fessenheim, 4 - Choeur d'hommes 1862 Riquewhir, 5 - Cécilia's Swing Wickerschwihr, 6 - Ste Cécile Rumersheim
Les chorales participantes : 1 - Ste-Cécile Blodelsheim 2 - -A Choeur ouvert Obersaasheim, 3 - Ste-Cécile Fessenheim, 4 - Choeur d'hommes 1862 Riquewhir, 5 - Cécilia's Swing Wickerschwihr, 6 - Ste Cécile Rumersheim
Les chorales participantes : 1 - Ste-Cécile Blodelsheim 2 - -A Choeur ouvert Obersaasheim, 3 - Ste-Cécile Fessenheim, 4 - Choeur d'hommes 1862 Riquewhir, 5 - Cécilia's Swing Wickerschwihr, 6 - Ste Cécile Rumersheim
Les chorales participantes : 1 - Ste-Cécile Blodelsheim 2 - -A Choeur ouvert Obersaasheim, 3 - Ste-Cécile Fessenheim, 4 - Choeur d'hommes 1862 Riquewhir, 5 - Cécilia's Swing Wickerschwihr, 6 - Ste Cécile Rumersheim
Les chorales participantes : 1 - Ste-Cécile Blodelsheim 2 - -A Choeur ouvert Obersaasheim, 3 - Ste-Cécile Fessenheim, 4 - Choeur d'hommes 1862 Riquewhir, 5 - Cécilia's Swing Wickerschwihr, 6 - Ste Cécile Rumersheim

Les chorales participantes : 1 - Ste-Cécile Blodelsheim 2 - -A Choeur ouvert Obersaasheim, 3 - Ste-Cécile Fessenheim, 4 - Choeur d'hommes 1862 Riquewhir, 5 - Cécilia's Swing Wickerschwihr, 6 - Ste Cécile Rumersheim

Partager cet article

Commenter cet article