Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles de presse                                         d' Alain Tourre correspondant local aux DNA

Articles de presse d' Alain Tourre correspondant local aux DNA

Toute l'actualité de Nambsheim (Haut-Rhin Alsace) à travers mes articles de presse et quelques photos


Franc succès pour Albert

Publié par Alain Tourre sur 29 Octobre 2012, 17:15pm

Catégories : #Divers

20121028-Albert-2.jpg

                                   L'enfant du village a amusé le public

 

« J'ai passé un bien agréable moment et me suis bien amusé », c’est ce que chaque spectateur s’est dit après avoir assisté à la prestation de Patrick Breitel, ce dimanche après-midi dans la salle polyvalente.

Invité par le conseil de Fabrique le chansonnier humoriste de Breitenbach a ravi pendant 2h30 de concert les nombreux spectateurs parmi lesquels on notait la présence du député Eric Straumann, du curé Eric Krupa, du maire Jean-Paul Schmitt et de ses adjoints. Fidèle à lui-même, Patrick a fait son habituelle entrée du fond de la salle, en costume de marcaire,au son d’une clarine. Dès son entrée sur la scène magnifiquement décorée par Mickaëla,  il  a su instauré une relation privilégiée avec l’auditoire, le faisant participer tout au long de son show. Auteur-compositeur de la plupart de ses chansons qu’il interprète en français ou en alsacien, son répertoire comprend également quelques chansons « trafiquées », comme il dit. Des chansons à succès, dont il a modifié les paroles, comme Les p'tits papiers de Serge Gainsbourg et Que Je sème (Que je t’aime) de Johnny Hallyday. Ce troubadour de la vallée s’accompagne avec bonheur à la guitare et à l’harmonica avec des textes pleins d’humour et de tendresse, dont Elssaser assa, les Alsaciens, le Munster, Baritur, Apfelbisser, Holadrio, Katzala minou et bien d’autres encore, se moquant gentiment des alsaciens, de leur accent et de leurs travers. Mais son tube incontournable, repris en cœur par l’ensemble du public, reste Je m’appelle Albert, j’habite là derrière, dans la vallée de Munster. Le succès de cette chanson est tel qu’il en a ajouté plusieurs couplets ce qui l’oblige à deux interprétations. La seconde partie de son programme était plus rythmée, avec comme support de ses chansons, du tango, flamenco et du rock n' roll, dont le fameux Babateckelblues, un blues made in Alsace. A la nuit tombée, Patrick s’est dit heureux d’être revenu à Nambsheim, village qu’il a quitté voilà 54 ans, son père, instituteur comme lui, y avait enseigné plusieurs années. C’est sous un tonnerre d’applaudissements que Patrick, alias Albert, quitta la plaine pour rejoindre sa vallée de Munster.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents